Berges de Garonne

10 juillet 2011

Dimanche 10 juillet, température estivale, temps chaud, terrain sec, c’est la journée idéale pour une balade vtt de proximité.
Ça tombe bien on a tout près de chez nous, à une petite demi-heure de route, la randonnée des Berges de Garonne à Noé.
Claude et toute son équipe ont remonté un peu le temps pour positionner cette manifestation en juillet plutôt qu’en octobre habituellement, 

car la pluie était souvent de la partie ces dernières années, et ne facilite pas la tâche des organisateurs.
J’avais jamais pu faire cette rando en octobre, et en juillet ça me convient mieux.

Y a du monde au départ, 400 personnes environ – joli nombre – et on y retrouve les collègues des clubs voisins pour échanger quelques brèves pendant le petit déjeuner.
Parcours de 15, 35 et 55 km. Idéal pour rentrer de bonne heure à la maison.
On est 5 du club à s’élancer vers 8h30. Je roule en Single Speed, c’est le circuit idéal pour ce genre de pratique.
On sort du village, pour rejoindre le pont et passer la Garonne avant de descendre au bord de l’eau.
La première côte arrive vite et le final fait mal, ça penche épais vers le haut et y a un peu de poussage pour franchir le haut.
On reste un peu sur le plateau et on redescend aussi sec au bord du fleuve.
Passage dans Mauzac avant de rejoindre le premier ravito.
La pause s’impose pour avaler quelques sucreries et boire un coup.
On repart sur la route avant de reprendre un peu de hauteur sur une bosse gaillarde sur un chemin entre deux champs.
C’est jamais long les bosses mais la pente est bien présente.
Quelques portions de route pour revenir rapidement en bordure des chaumes et repiquer vers la rivière pour savourer une petite descente ultra raide et très technique.
Bravo c’est un bonheur ce passage.
Des pentes très fortes où il faut faire attention de pas faire de bascule vers l’avant. Ça passe bien.
Les sentiers qui suivent, sont à ranger dans le tiroir grand plaisir.
Pendant un bon moment, on serpente sur les toboggans du bord de Garonne.
En mono vitesse, ça fait travailler les cuisses, mais quel pied !
Une quinzaine de km et il faut choisir le parcours. 55 à gauche et 35 à droite.
Des signaleurs vous aiguillent en plus du balisage facile à suivre.
Cap à gauche, pour la grande boucle.
Ça continue un peu de monter, pour enchainer un peu plus loin une partie boisée excellente.
Des petits singles rapides entre les arbres vous promènent avec un bel amusement.
Le ravito 2 arrive vers le km 25, on y fait honneur avant de reprendre les chemins.
On reste sur des secteurs forestiers jusqu’à Eaunes avec de nombreux sentiers très joueurs.
La poursuite continue encore jusqu’à Muret en restant sur les plateaux de la Garonne.
On redescend sur la ville et on continue sur la route en bordure rive droite.
Un peu plus loin, c’est la reprise sur terre tout près du fleuve sur les sentiers. Plaisir garanti.
On revient rapidement sur la bifurcation 35, 55.
Le parcours est un grand huit, bien vu, et bien tracé.
Cette fois, on va à droite sur le retour commun aux parcours avec d’entrée une bosse piquante sur un sentier superbe, mais orienté raide.
Avec mon développement de 32x18, ça passe pas. Un peu de poussette et on est vite en haut.
Alternance de chemins, et bords de champs pour gagner le ravito 3 sur le domaine viticole du Château de Ribonnet.
Y a du monde sur celui-là, et on en profite pour se restaurer tout en discutant avec la troupe de vététistes.
J’y retrouve le camarade Eric le boss du club Rand’Eaunes
et aussi trésorier de VTT31 (multi carte) qui organise aussi dans le coin en septembre.
Il nous reste une douzaine de km de chemins avec quelques portions encore bien agréables, et puis sur cette boucle, on retrouve pas mal de monde qui roule et c’est toujours plus agréable.
La petite descente finale nous ramène en bord de Garonne, là où tout a commencé quelques heures plus tôt.
On repasse le pont et c’est déjà l’arrivée.
Saucisse grillée, bière et ravitaillement vous attendent pour finir de fort belle manière.
55 km en 3h03, ça nous fait du 18 de moyenne avec 1100m de D+. Et en Single Speed c’est le top.

Super ce parcours et très joueur.
Pour ma part, c’était un premier roulage dans ce coin, et il faut saluer le traçage du club de Noé VTT.
On passe un bon moment, dans une bonne ambiance.
Bravo et merci à Claude et son équipe.
Bonne continuation et longue vie aux Berges de Garonne.


Causerie :

Taper la causette :-)