La Pyrénéenne

1 juillet 2018

Première cyclo sportive de l'année.
Dur le vélo ! 😊

Bon je vous résume vite fait le WE course excellent !
Samedi sur place avec une grosse chaleur estivale. petite balade à la fraîche dans le parc animalier naturel d'Argeles Gazost. Très sympa ! Balade agrémenté d'une hydratation sérieuse dès qu'on passe devant le bistro du parc.
En soirée apéro et restau bio avec produit de la ferme à la Table D’Ayzi à Argeles.

► Strava - La Pyrénéenne

Dimanche matin, la course (à la ramasse) sur un super parcours comme d'hab.
C’est toujours aussi beau les montagnes à vélo !
Après course dans la piscine thermoludique juste à côté, pour deux heures de récup. Extra !
Un top WE dans les montagnes !



La Pyrénéenne 2018 c'est une classique que je fais chaque année. Belle cyclo sportive pour parcourir les cols environnants et changer de décor chaque année, avec l'alternance des villes d'accueil entre Argeles, Bagnères et Saint Lary.
Weekend sport et détente en compagnie de Ana, Muriel, Elisabeth, Marie Pierre, Patrick, Christophe, J Luc, Stéphane et Jeff.

Plus de 1000 inscrits pour cette 12 ème édition.
Deux parcours de 115 km (2 Vallées) et 175 km (4 Vallées).
On laisse le grand parcours aux purs routiers. Le circuit de la 2 Vallées est déjà suffisant pour avoir sa bonne dose de montagne.

8h ça déboule dans les rues du village. Tout le monde est pressé encore une fois, ça file vite dans la Vallée du Gave de Pau, vers Pierrefite-Nestalas et Luz-Saint-Sauveur.
Profil montant où il faut déjà faire de bons efforts pour rester dans les roues du groupe de devant.
A l'entame du Tourmalet c'est pas brillant je trouve. Je suis pas trop dans le rythme. C'est poussif et rude déjà ! Bon on verra plus tard.
Beau temps chaud juste ce qu'il faut, c'est impec. Longue et belle montée sur 19 km avec 1400 m de D+. Régulier et pas trop pentu ça se monte bien. Le dernier km est difficile avec un pourcentage moyen à 10 %.
Pas terrible ma montée ! Pas de jambes, pas de force, j'y suis pas trop là. J'ai eu le temps de zieuter un peu le bon côté visuel du Tourmalet sur ce versant. Très beau col !




La descente rapide, on reforme un groupe dans la plaine pour la longue liaison vers Bagnères et Trebons. Un gars solide et véloce se pose devant le groupe au début et nous invite à le suivre sur une bonne allure. On arrive vite fait au pied du petit col de la Croix Blanche qui monte à Neuilh.
Pas très dur, ça passe bien.

Descente rapide sur Juncalas et Lugagnan. Petite route sinueuse jusqu'en bas.
Et puis dernière liaison vers Argeles. Il fait chaud dans les vallées maintenant. Temps lourd pour ce final et toujours pas la pêche pour appuyer sur les manivelles.
Une petite halte au dernier ravito pour remettre de l'eau.
La Montée de Hautacam va être chaude.

Je me doutais en bas que ça aller pas être simple. J'étais encore trop optimiste 😊 ! Ça a été une belle galère cette fois !
Planté à peu près partout sur la pente, j'ai trouvé le temps très long et les km interminables. Monté il y a trois ans pour la première fois, avec de bonnes jambes, j'avais trouvé ça très bon. 1 heure à l'époque. Cette fois j'aurais mis 1h20 presque et j'en ai bavé copieux. Y avait pas moyen que ça se décoince où que ce soit. Donc faut attendre de voir la ligne pour mettre fin à la douloureuse. J'ai bien eu le temps de voir les longues rampes de la bosse, dont certaines sont vraiment rudes.
Outre la chaleur qui me plombe vite, ça voulait pas tourner aujourd'hui. J'avais pas connu cette sensation en montagne depuis longtemps. J'ai même fait une halte en montant pour enlever un peu de pression et faire deux minutes de pause.




Bon enfin j'ai pu finir malgré tout et passer la ligne un peu après 13h.
112 km avec 3000 m de D+. 5h09 de roulage. Classé 106.
En haut de Hautacam, il fait pas super chaud et je suis naze. Quelques minutes allongé dans l'herbe avant d'aller grailler un morceau sur le ravito.
On redescend sans tarder pour pas chopper froid. Les nuages noirs sont présents un peu partout, ça sens l'orage.

Descente tranquille. On retrouve vite la fournaise au milieu de la montée. Très chaud dans la vallée !
On rejoint l'aire de départ à Argeles peu après.
Une petite mousse s'impose sur la terrasse du Casino, avant de prendre ensuite le repas chaud sous le chapiteau course.
Pas de douche cette année c'est bien dommage !

Pour finir la journée on se pose à la piscine thermoludique. Excellente remise en forme avant de reprendre la route.

Belle Pyrénéenne comme toujours. 
Beaucoup de monde, le parcours qui va bien, une belle fiesta avec les copains.
Vive le vélo !

A la prochaine en 2019.


La courbe du jour

Causerie :

Taper la causette :-)