16 février 2020

Citou - Du D+++

Aude nous revoilà !
Citou ça vous va ?!
Dans un petit village sympa, enfermé dans une vallée profonde, on va dérouler un programme idéal pour revisiter quelques belles descentes qui gravitent aux alentours.

► Strava - D+ D- à Citou

On y revient toujours avec plaisir. Cette fois encore ce sera impec !
La petite Chapelle Saint-Jean un peu en retrait du bourg voit débarquer au petit matin 11 gugusses tombés du pieu. Notre messe dominicale commence là.

Les bikes sont vite prêts, on peut enclencher vers neuf heures la trace qui s'annonce riche en sensations et plutôt fournie en grimpettes. Le dénivelé positif contraste un peu avec les premiers épisodes du début d'année. 1200, 1500 c'est bon pour janvier. Mi-février et début mars on va taper dans les 2000 à plusieurs reprises. 
Faut bien préparer un minimum le RDC (Raid des Chapelles).

On démarre tranquille vers la première montée. 
La piste classique et relativement facile s'élève sur deux km et poursuit un peu plus à plat ensuite jusqu'au pied de la première réjouissance.
Descente du Château. Y a bon pour débuter, même si le début glisse pas mal sur les rocailles humides. Quelques passages un peu techniques, mais rien de bien méchant, on peut déjà apprécier cette première dévalade. Elle plonge direct sur le village. 




Pour la suite, on prend les mêmes et on recommence. La bosse identique à la première à refaire. Mais cette fois faut prolonger la piste encore trois km pour aller chercher la belle descente sur Lespinassière. Une autre classique pour s'amuser. Bien sèche, pas mal remuante globalement, quelques épingles et une bonne dose de régal tout le long.

Le temps du jour est conforme à la météo annoncée. Pas froid, gris et brumeux globalement. On aura vu furtivement une ou deux fois le soleil tenter de percer le plafond, mais sans succès.


Regroupement dans le village avant d'entamer la plus longue bosse du jour. Cinq km environ une fois passé le gros raidar qui monte au village.
Une piste tranquille au début, un chemin plus rude qui plombe le rendement ensuite, un bout de route bien pentu pour finir. Ouf vous voilà en haut.
On est à mi-parcours donc pause casse croûte.

Après le sandwich et pour le dessert, une merveille de descente. Un kilomètre cinq de pur bonheur à serpenter une sente terreuse et moelleuse. Le début gigote à peine un peu sur quelques rocailles et ensuite c'est du velours doré. Quel pied celle là !

Une piste en mode cool pour continuer un peu plus bas, dès qu'on a relâché les freins.
Elle remonte progressivement jusqu'à ce que ça parte sans prévenir sur la droite. Alors là misère !

Une tire forestière plus ou moins défoncée attaque costaud droit dans la pente. 
Je l'ai eu fait sur la selle quelques années en arrière mais là au bout de trente mètres à peine, laisse tomber. Trop dur aujourd'hui. 
On passe en mode TransV (portage 😉) pour passer les cent cinquante ou deux cents mètres trop rudes. Ensuite on peut finir le dernier km sur le vtt, et monter non sans mal encore les derniers petits talus tout au bout. 



Alors la descente à suivre est top. Mais ça c'était avant ! 
Ouais passque là maintenant y en a plu. Acavado, não hà maïch (j'arrive d'une semaine portugaise, j'ai des retours de langage 😊).
Avant donc, une belle (très belle) descente démarrait de ce point haut, mais les coupes de bois ont tout obstrué.
Pas possible d'y passer, donc on trouve une variante de secours un peu plus haut. 

Pas terrible, c'est une trace d'engins forestiers qui descend très fort et tout droit quasiment. Enfermé dans les immenses ornières des roues c'est nul et limite dangereux, donc faut faire vachement gaffe à sa vitesse. 

On recoupe la piste plus bas pour retrouver la belle descente qui revient sur Lespinassière. Un slalom géant dans les bois. Ultra ludique et sensass tout le long. Le must du jour !
Dommage la partie haute infaisable maintenant.


De retour en bas du village, on se laisse glisser sur la route avant de remonter une paire de km vers les antennes au dessus de Citou. 
Pause photo et gaz dans la descente vers Rieussec. Le début chahute gaiement sur les dalles de roches en dévers et la suite c'est excellent en zigzag dans les sous bois. Belle chute de dénivelé à faire à chaque fois que vous passer dans le coin.

Rieussec village. Km 31. Il nous manque une petite boucle qui revient par là au bout de six km.
C'est parti.

Dernière bosse vers Montbonous. Deux km de route gentillette, et deux km de sentiers avec un passage très raide dès la sortie du hameau.
Une fois en haut le final sur piste est facile. 
Y a d'la joie dans la dernière descente et on se laisse emporter par cette trace un peu tapageuse et bien vibrante pour un long roulé boulé vers le bas. Encore du bonheur simple !



Le dernier km en fin de circuit redescend vers Citou. Il y a juste quelques centaines de mètres à grimper avant de basculer vers la chapelle.

39 km et 1900 m de positif, c'est ce qu'on avait prévu. Un peu plus de cinq heures pour faire le tour, en comptant une heure d'arrêt. 

Très bon parcours habituel. Les montées sur pistes se passent bien, le dénivelé n'est pas très dur, même s'il est important sur une distance courte.
Quant aux descentes c'est toujours un régal.
Circuit à faire absolument pour alterner dans le très bon vtt.


Partez pas c'est pas finit !
Il n'y a plus rien à pédaler, mais on est pas venu pour faire que du vélo non plus ! 

Ouvrez les mâles et sortez les glacières, on va passer aux choses sérieuses.
Y a même des tables juste à côté pour étaler les rillettes et tartiner tout plein de bonnes choses.
Que demander de plus ?!! Quelques bières et du vin. Pas de problème y en a aussi. 

Voilà un exemple de bonne journée de vtt ! Merci pour tout. Bye bye.
Citou va bien, on reviendra 😉.


Préparatifs de départ





Mise en grille en bordel




Première pause




La descente sur Lespinassière arrive




En bas au village




En haut après la bosse





Fin d'une belle plongée en sous bois





Arrivée aux antennes de Citou




Les jeunes devant 😊 Yves - Jean Luc - Arnaud - Patrick
Les autres pas vieux derrière - François - Gilles - Fred - Jacques - Jérôme - Alex - Thierry




Une bonne table !




Repas dominical



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire