11 juillet 2021

Gravel Lotoise - Saint-Géry

La balade du jour sera gravel.
On résiste pas à l'appel de Freddy qui mijote chaque année quelques belles traces estivales dans les causses lotois.
Un beau périple vert, qui navigue autour de la Vallée du lot et du Célé. 


Le marché du village est déjà en place quand on arrive de bon matin dans la petite bourgade de Saint-Géry. Pour ceux qui veulent déjà ravitailler, il y a de quoi sélectionner probablement quelques bons produits locaux 😋.
Bon nous on a déjà nos provisions solides et liquides dans les musettes, mais avant tout il va falloir filer quelques tours de manivelles normalement.
La boucle du jour représente pas tout à fait 90 km. Pour le dénivelé ça tourne sur 1500 m grosso modo.
Joli programme !

Idéalement stationné contre le Musée du Rail à Saint-Géry, on retrouve un groupe abondant de bonne humeur. Etonnant non ?!! 😀 
12 en tout, dont une dame. Maud, Cédric, Romain, Freddy, Jacques, Michel, Guy, Jérôme, Nico, Arnaud, Vincent, et moi. 

Décor matinal bien sympa et très ensoleillé dans ce village bordé par la rivière et la vieille voie ferrée, ainsi que par les falaises calcaires de l'autre côté.
On met en mouvement vers 9h00.
La route s'élève tranquillement pour rejoindre un point de vue plongeant sur le bourg, et toute la vallée alentour. 
Les chemins arrivent peu après, ainsi qu'un beau monotrace à rallonge, qui court bien souvent entre deux murets de pierres couvertes de mousse. Joli joli !
Et la progression continue vers les Grottes de Pech Merle et Cabrerets km 14. Les petites ruelles du village méritent le passage plutôt que les grandes rues. 


Vallée du Célé maintenant. Dès qu'on a traversé la rivière, les habitations troglodytes apparaissent contre les grandes falaises.
On reprend de la hauteur petit à petit, la trace propose un joli relief sur la trentaine de premiers km. Très peu de route, on est le plus souvent dans les chemins et quelques pistes blanches. 
Le beau soleil de juillet favorise le concerto en sol majeur des cigales locales, qui n'ont pas grand chose à envier à leurs collègues provençales 😀. Elles sont gaillardes les bestioles ! 

Peu après le lieu dit Monclar, en passant une barrière canadienne, on découvre une longue prairie sur une bande bien large, délimitée par de petites forêts de pins de chaque côté. On se croirait plus en montagne dans les Pyrénées que dans le Lot. Superbe !
Et toujours de belles découvertes sur ce circuit fouillé par Freddy, avec un peu plus loin (km 18), un grand dolmen masqué qui nous permet de faire une photo de groupe 👍. 

Les chemins nous promène tranquillement sur les ondulations du parcours. 
Km 30 un autre dolmen à visiter en bordure du circuit.
Un peu plus loin, on fait une petite pause ravito. Un grand pré, une cabane et une immense table en plein soleil. Pour avoir de l'ombre ce sera sous le grand arbre juste à côté. 

En repartant, un bout de route déroule jusqu'à ce qu'on attrape une belle descente vtt. Le monotrace démarre au Mas de Castanet et descend vers le Lot durant quasiment deux km. Sentier un peu vibrant, qui passe bien en gravel. Bien bon ça encore !


Tout en bas on rejoint Larnagol. Possibilité de refaire le plein de flotte dans le village.
35 km effectué et pas mal de dénivelé avalé déjà.
On arrive maintenant dans une belle et longue liaison roulante qui va passer par Cénevières et de bons petits chemins ou routes qui longent la rivière jusqu'à Gregols. Très joli ce morceau, qui permet de dérouler facilement et de mettre un peu plus d'allure globale dans le groupe. En plus de profiter d'un décor toujours bien vert dans cette vallée.

Et puis allez il va falloir remonter sur les causses après le patelin de Gregols. La route est facile et peu pentue. Ça nous permet de reprendre de la hauteur et de poursuivre ensuite encore un bon morceau roulant au-delà de Paucou, pour s'engouffrer ensuite dans un bien beau chemin bordé par les arbres et aller traverser le superbe domaine du Château de Couanac. Un passage à ne pas manquer. C'est parfait encore cette belle progression dans le patrimoine local.

On retrouve en suivant des parties gravel chemins et sentiers plus ou moins verts et sauvages en enchainant les belles liaisons sur les GR qui gravitent aux alentours de Fonvieille et Bach.
La température est élevée sur les plaines du Quercy Blanc, il fait chaud mais la trace ombragée et le roulage gravel permet de bien supporter la chaleur. 

Au km 70 nous voilà à Concots. Un arrêt ravitaillement en eau est disponible dans le village.
La route qui poursuit après le bourg repasse vite en mode gravel sur les chemins ou singles du GR36-46. 
Et sans trop tarder on va devoir se faire une belle bosse qui grimpe dans les parties boisées. Caillasse mobile sous la roue, ou cailloux saillants plantés dans la terre, il y a de quoi agacer les jarrets si on veut monter un peu vite. Comptez pas trop reposer les cannes par là 😀. Mais c'est pas long donc tout va bien. 
En haut c'est sur les petits sentiers qu'on va passer le lieu dit Les Bories Basses et filer vers Berganty.
Les chemins surgissent un peu partout pour continuer cette belle succession de km boisés. 


Km 78 la route monte doucement vers le Mas de Parrot. Il nous reste une petite dizaine de km à peine. C'est parfait car plutôt roulant maintenant, quelques chemins et une ultime douceur se présente sur le final avec un dernier sentier excellent pour arriver au dessus de la vallée et se laisser descendre rapidement par la grande route.

Tout en bas, le hameau de Pasturat, le pont sur le Lot et retour à Saint-Géry vers 15h00.
Fin de l'étape. 
90 km au compteur, 1500 m de D+. Tout ça en 6h00 de temps total dont une heure d'arrêts divers.
En voilà une bonne balade de mieux.

Le gravel permet de faire de superbes balades, tout en visitant plein de lieux nouveaux ou inconnus qu'on ne verrait peut-être pas en vtt, ni même en vélo de route. 
La trace du jour en est un bel exemple encore. Merci Freddy pour les recos fouillées.

En milieu d'après midi, il fait très chaud quand on attache les vélos. Tout à côté sous les arbres, le coin des pétanqueurs est désert et ombragé, avec tables bancs etc. Ça tombe bien on va s'y installer pour une petite heure, bien employée pour réhydrater tout ce petit monde et avaler quelques produits diététiques.
La conclusion s'impose, c'est encore tout bon !

Bravo et merci à tous pour cette bonne sortie estivale.
On s'y remet le 25, un peu plus au nord. On va en découvrir de belles encore parait-il 👍😊.
A la prochaine donc. 


Profil lotois




Départ depuis Saint-Géry au milieu du marché




Première montée douce




Le point de vue juste au-dessus du village




Un premier bon sentier




Là y a du monde qui s'amuse 😀




C'est la coiffeuse du bled 😊




Habitations troglodytes de Cabrerets




Pistes et chemins




Une belle steppe lotoise




12 pour la balade




Romain & Vincent









Une pause proche d'un dolmen




Un arrêt ravito dans la campagne lotoise




Larnagol




Arrêt à la fontaine




De belles parties ombragées




La Château domaine de Couanac




On approche de l'arrivée




Une belle conclusion à table



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire