Au Soleil de Fonfroide

4 février 2017

De l'avis de tous, les absents avaient tort encore !
Une journée vtt classique avec les ingrédients habituels. Le top quoi !!

La France est sous la pluie ce samedi matin (selon une source sûre). Mais au club on a Monsieur météo. Et il est infaillible !
Il va faire beau LÀ ! Donc on va LÀ, et sans discuter svp.
Alors y a des sceptiques bien entendu, qui lorsqu'ils mettent le nez au carreau à 6h du mat avec le déluge extérieur, parient que pour le coup on va se faire saucer. Il fait plutôt un temps à lire le Canard. Ça tombe épais !! 
Et quasiment tout au long de l'approche routière, jusqu'au lieu de rendez-vous quelque part au large de Narbonne.
Eh bien encore une fois on a eu tout bon. 
Il a fait beau et chaud à Fontfroide. Au pied de l'Abbaye, on a eu un temps de curé (expression détournée).



   Arnaud Photos


Un peu avant neuf heures, rassemblement sur le parking attenant au monument.
Y a foule ce matin au rendez-vous !
Dépêchez vous ça va grouiller dans les sentiers avec 14 partants.
Voir la photo pour les trombines.


Daniel Guy Didier Thierry Michel JeanMi Jacques Isabelle Alain
Jean-Stephane Yves Didier Arnaud Jean-Luc

Le sol est détrempé, mais le vent puissant est déjà là pour sécher tout ça et un soleil fringuant se pointe de bon matin.
45 km à faire - 1400 de dénivelé.

Démarrage tranquille sur un chemin grimpant.
La première petite partie descendante arrive vite sur un sentier. Les broussailles viennent refermer la trace. Ça frotte beaucoup.
Le sol humide va bien, et l'adhérence reste toujours impec, même sur les passages de dalles de pierre bien mouillées.

Le parcours alterne les montées sur chemins ou pistes, et les petites descentes sur monotraces.
On est au pays du cailloux mobile. Y en a quasiment partout, quand ça monte et quand ça descend.
Les grimpettes sont pas très longues, mais rugueuses pour la plupart, accidentées ou ravinées.
Quelques pistes lisses et peu pentues permettent de grimper plus facilement.

Quand ça descend, ça secoue pas mal globalement, en survolant la petite pierre locale. Sentes très sauvages enfouies sous la végétation qui se rebiffe sur votre passage.
Tortueuses, un peu techniques, parfois très chaotiques, très vibrantes, pas trop pentues, y a de quoi s'amuser partout.



Km 7, une belle vue sur le Château de Saint Martin, alors qu'on longe un pré bordant un ruisseau.
La bosse à suivre qu'on fera deux fois aujourd’hui est la plus rude de toutes avec un gros passage méchamment incliné à franchir un peu avant le haut.

Poursuite du circuit dans les petites forêts, à travers les chemins et les monotraces.
Une belle troupe de riders (et rideuse) qui lésine pas sur la bonne humeur et le vocabulaire imagé.
Le vent est de la partie toute la journée. Ça souffle bon train. Et bien souvent dans le dos en montant 😊

Le must du jour arrive un peu avant la pause casse croûte.
Descente de la Combe de Verre.
Laisse tomber c'est un pur délice ! Un sentier qui se tord dans tous les sens entre les arbres.
A l'inverse des autres, celui là est très peu accidenté par la caillasse, c'est même super moelleux. Quel amusement ! Gros gavage de sensations !



12h30 à table. Le soleil est gaillard par ici. Alors qu'il flotte très certainement un peu plus au nord du côté de l'Alaric ou du Nore.
Pause sandwich, endives, banane, gras de porc, etc. A chacun ses vitamines.

A la reprise, il nous reste une vingtaine de bornes.
Le relief du circuit reste identique à ce qu'on a fait depuis le début.
Les chemins nous amènent chercher la plupart des petites descentes remuantes en faisant des minis boucles.
Ce parcours reste bien physique malgré que le relief ne soit pas très haut. Le périmètre du circuit est bien concentré.

Après avoir exploré les meilleurs sentiers, au km 36, une vieille bâtisse Les Prés Vieux, puis Beauregard juste après.
Allez on regrimpe une dernière fois la grosse bosse du matin.
En haut au réservoir d'eau, une petite piste à descendre et ensuite, la dernière monotrace qui descend tout le long de la Forêt de Fonfroide.
C'est bon de finir la dedans, mais c'est pas de tout repos parfois dans cette longue trace finale.
Au début ça va tout seul, malgré la végétation là encore très dense.
Par la suite un peu plus bas, on est carrément à rouler (quand on peut), dans le lit d'un cours d'eau sur des grosses pavasses peu aimables. Quelques passages à pied s'imposent. Pas d'eau dans ce ruisseau à part quelques flaques.
Un peu plus loin, c'est moins difficile et à nouveau on peut rouler en conservant une certaine vitesse.



On sort de cette passe pour se remettre dans une autre monotrace remuante et longue.
Très bon pour finir cette séquence vibrante !
On termine tout juste derrière l'Abbaye. Il n'y a plus qu'à rejoindre le parking en faisant le tour.
Joli cet endroit !

Fin de la belle balade du jour.
45 km avec 1400 m de positif. 5h30 au total. 
Tout a été bon encore, du soleil, du vent, des monotraces, des copains. Du vtt quoi !!

Les vélos sont au repos, on peut passer aux choses sérieuses, et prolonger un bon moment cette journée dans les Corbières.
Une grande table idéalement placée tout à coté, est prête pour accueillir un troupeau d'affamés.
Ambiance habituelle. Boissons diverses et variées, et de quoi refaire le plein de bonnes choses.
Conclusion classique et toujours bien menée !

Bravo pour l'organisation. Merci à tous. Belle planif encore !
A bientôt sûrement.




Bonne humeur générale





Un autre pays du vin





Décor des Corbières





Grand soleil de bon matin





De l'humidité, mais ça roule impec





Le vent sèche les traces et pousse les vélos





Jean-Stef Arnaud





JeanMi Jacques





Jean-Luc Didier





Guy Daniel Alain





Isabelle Thierry





Didier





Michel et moi




Maillot BOR





Une fille discrète et incognito - Floutée à sa demande






Pause de midi, après une top descente





Toute la troupe 





Belle balade dans les Corbières





Devant l'Abbaye à la fin





C'est pour ça qu'on vient surtout - Le vélo c'est un prétexte





Michel - Fournisseur officiel en vins et spiritueux
Thierry - Testeur officiel en vins et spiritueux et vice Champion de France (bravo !)
Une préparation sportive dirigée par Jean Paul Roques




Causerie :

  1. Excellent comme dhab !!! Le floutage j'adore !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Super CR, belle journée... c'est tout bon ca !

    RépondreSupprimer