Fontenilles - Côtes Gasconnes

5 juin 2016

Le beau temps revient pour ce premier dimanche de juin.
Ça tombe bien, on a une rando à quelques km à peine. 
Fontenilles perpétue sa rando gourmande chaque année depuis un bail, et on y vient en surnombre généralement, pour déguster du vtt et des ravitos succulents, faits maison en plus.

Près de 500 personnes, ça fait du populo pour cette 12 ème édition.

C'est tout proche, donc j'y vais en vtt. moins de 10 km c'est parfait pour tourner les jambes tranquille.

Sur place on s'y retrouve avec Jacques, Christophe, Fred, Jérôme, Patrick, Stéphane et un paquet de connaissances des alentours.

Parcours toutes ditances, de 20 à 60 km, pédestre, trail, c'est complet pour trouver sa propre formule.
Accueil, petit déjeuner complet, inscriptions et causerie en attendant de démarrer.
Les crêpes sont déjà en place et on croque volontiers dedans de bon matin. La journée commence fort !!




8h15, c'est parti. On parcours rapidement quelques sentiers vers Pujaudran. Quelques petits bosquets à traverser furtivement et on approche du village. Un petit single parallèle à la voie rapide, et nous voilà à faire des virolos dans le petit bois sous le village. Toujours extra à parcourir, et physique aussi pour passer les grimpettes.
Plus loin, une ou deux côtes sur route, et retour dans les chemins pour descendre vers Ségoufielle. Peu après, du super sentier. Les bords de Save savent régaler le vététiste pendant de très bons moments. C'est un plaisir de défiler sur les digues naturelles en sous bois.

Après les pluies de la semaine, on aurait pu craindre plus de bouillasse sur les parcours. Niet, que dalle, walou, c'est sec partout. Deux ou trois flaques par ci par là, et c'est à peu près tout. Super terrain avec un bon grip.

Vingt km déjà ?! Ça passe vite, et on commence à être en légère hypoglycémie :-). Ça tombe pile poil y a un ravito !
Arrivée à L'Isle Jourdain.
Halte là les amis, faut pas les manquer ici les arrêts buffets.
Rando gourmandes c'est annoncé au début, et c'est pas usurpé.
Gâteaux variés, crêpes, clafoutis, fruits frais ou secs, et du salé aussi pour compléter. Y vous manque rien ! Un festin à chaque fois, et tout le monde apprécie.



La pause s'éternise un peu, mais pas trop. Pour ceux qui veulent, un stand à proximité vous permet de tester des VAE.
On zieute plus les crêpes je dois dire, que les vtt pour le coup.

On s'y remet après quelques dernières sucreries.
Retour en bord de rivière pour une longue partie de singles joueurs sur les méandres au bord de l'eau.

Quand on quitte les parties boisées, on s'élève à nouveau pour revenir vers Pujaudran. On y grimpe le long de la vieille route pour rejoindre le plateau qu'on a lâché un peu plus tôt ce matin.

Direction Lias, la descente ultra rapide de la conduite de gaz. et peu après pour finir, une belle bosse rudasse sur le final qui nous dépose au village.
Tiens un ravito encore. Et pas mal de monde qui se presse autour des tables. Les menus sont bons sans doute !!
Km 34. Village de Lias.

Arrêt impératif encore. La dégustation continue et c'est rude les Côtes Gasconnes. Pas pour les jambes, mais pour l'estomac !! :-) Tellement de bonnes choses à goûter, que c'est du costaud les ravitos. Bon on aime ça bien entendu !
Sur celui là, il y avait en plus de la croustade.
Et comme on s'entend dire, que c'est le dernier ravitaillement ici, on fait le plein de glucides.



Allez en selle.
On prend ici l'option grand parcours. La route défile un peu, pour rejoindre un petit bois merveilleux, avec une nouvelle trace ouverte. Très bon ces passages !
En sortant des singles, une partie roulante arrive. D'abord, les chemins filent rapidement vers Blanquefort et plus loin c'est une longue partie sur route qui s'oriente vers Empeaux.

Après cette partie roue libre, on bifurque à gauche sur les bords de champs, pour bien vite se remettre à parcourir les multiples petits bois qui remplissent les coteaux gersois. Très agréable à serpenter ces traces, avec quelques passages au bord de l'Aussonnelle, et une belle bosse en monotrace qui demande un paquet d'énergie pour en venir à bout.

Sur le haut en sortant du bois on tombe nez à nez encore avec un ravito. Cool ça ! Alors qu'on pensait qu'il y en avait plus. Y zabusent !
Allez à table.
Que du bon ! Il faut saluer le travail des bénévoles qui passent de longues heures à préparer toutes ces bonnes choses. C'est top ce genre de randos, bravo !
On n'est en plus pas au bout de nos surprises, car le parcours continue par une petite boucle de 4 km, avant de repasser ici même sur ce ravito. Dingue !!
On va encore dire qu'on abuse des bonnes choses c'est clair.



Donc on repart de bon cœur. d'autant que la boucle qui se présente est excellente.
Du bon sentier, presque tout le long, et un passage peu commun en plein dans le lit d'un fleuve large d'au moins trois mètres. Pas beaucoup d'eau heureusement, ça passait tout sur le vtt, si on avait envie de se tremper un peu les pieds.
En sortant de cette Garonne miniature, du top sentier qui tournicote encore dans les sous bois bien secs.
Et pour terminer, une bosse avec un raidar monstrueux au milieu.
Très très bien cette petite boucle.
Et puis à nouveau le ravitaillement qui revient très vite.
Extra!!

On patiente un peu autour des crêpes.
On n'a pas trop brûlé de calories, il me semble sur le parcours, mais on en a emmagasiné un paquet sur les arrêts.

Une dizaine de km pour le final.
Quelques sentiers, des chemins, un ou deux coteaux à passer, le village de Bonrepos, une dernière bosse, et on bascule dans un ultime single très ludique avant de dérouler jusqu'à l'arrivée.



58 km pour 1000 m environ de dénivelé. 4 heures en tout pour faire une bonne balade dominicale.
Le circuit rando est sympa, on s'amuse, on a adopté une allure groupée à 5 depuis l'entame du matin. Y a eu des histoires d'eau, et des récits imagés qui ont circulé au gré du roulage.
Une belle promenade bien agrémentée ! Et de supers ravitos comme chaque fois.

Beaucoup de monde sur l'aire d'arrivée, où on retrouve Momoye et Marie, venus faire un peu de tandem routier dans le coin.
Une fois qu'on a posé le vtt, direction la tireuse à bière et le stand saucisse, qui sont les deux manèges les plus convoités à la fin.

Le club de Fontenilles continue de bien faire au fil des ans. Bravo et merci pour cette organisation, qui mérite son succès. C'est tout bon, pour passer une excellente journée.

Vivement la prochaine !!


► Strava -          Fontenilles - Côtes Gasconnes


Petit déjeuner déjà copieux !






Petite bosse vers le Moulin






Après le départ






On the road






Dans le superbe bois de Pujaudran






Campagne gersoise






Chemins gascons






Premier ravito






Patrick - Furious






Stéphane






Christophe






Avec le Giant 26 pouces






Maillonix






Au ravito 3 et 4






Stéphane - Momoye - Marie






Avec garde boue - Sans garde boue






Jacques - Karine






Deux départs - Fontenilles et L'Isle Jourdain



Causerie :

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Bien le CR ! toujours autant captivant!
    je pensais te voir à Roquecor, dommage car tu as loupé quelque chose !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y ai d'alleurs vu un de tes potes en tenue rose et bleue; on a bouffé le croissant ensemble au départ !!

      Supprimer
    2. Je roule plutôt local ces temps ci, pas le temps de trop m’échapper à la journée.
      Je sais que Roquecor c'était top, et je serais bien venu, mais c'est compliqué car je sors d'un déménagement, je vais faire construire et donc le temps passe trop vite, et j'ai moins la tête au vélo.

      Mais si j'ai l'occase, je viendrais la faire cette rando en replay.

      Supprimer
    3. Ah ! je comprends !!! Tu languis le Lot et tu fais construire chez nous !! Bonne initiative ! lol !

      Supprimer
  3. Beau résumé Yves, tout est dit, c'est une valeur sure la rando de Fontenilles,et un sacré boulot des bénévoles. A bientot

    RépondreSupprimer