Replay Saint Micheloise

25 octobre 2015

Le vététiste est un dangereux multirécidiviste.
On en a retrouvé 9 encore ce weekend, à cramer des pneumatiques sur les sentiers lotois de la Saint Micheloise.
Que fait la police ??!!

Le Jour J en septembre, on s'était fait un must de sortie vtt. 

Un mois et demi plus tard, alors que l'automne s'est bien installé avec ses couleurs flamboyantes, on y a remis les deux roues pour prolonger encore le plaisir.
Saison idéale pour rouler !

Un petit replay de la Saint Micheloise qui reste toujours aussi bon sur ces nombreuses monotraces, et aussi toujours aussi rude parfois quand il s'agit de gravir les collines.



Ce dimanche 25 octobre, l'azimut tend vers le nord et pointe le petit village lotois de Cours.

https://goo.gl/photos/UDaWdDKQYUVDgyed7En passant à l'heure d'hiver, la nuit d'automne a été plus longue.
On rapplique à 9 bonhommes pour arpenter les sentiers. Guillaume, Jeff, Christian, Arnaud, Jacques, Patrick, Freddy, Didier, et moi.


Le temps du jour est excellent, quelques brumes matinales et une température douce. Le terrain est bon, seulement un peu humide le matin avec la rosée, ou dans les endroits qui voient pas trop le soleil.

J'ai déjà relaté cette aventure sur ce CR de septembre, donc je vous passe le détail du parcours.
D'un bout à l'autre on déroule un paquet de monotraces sensass.
On a environ 60 km à peine à faire, on adaptera en fonction du temps et de l'envie. 2000 m de D+ dans le Lot, c'est jamais dans la facilité les répétitions de bosses.


La première descente après quelques coups de pédales sur les plateaux, est excellente et donne le ton de ce que sera la balade. Une longue torsade complètement enfouie sous la végétation sur le final. Faut jouer du cintre entre les arbres et du frein arrière dans des glissades contrôlées.

La première bosse met tout le monde à la bonne température.
Quelques bornes plus loin, le meilleur est déjà là à défiler sous les roues et devant les yeux. En parallèle d'un petit ruisseau, on serpente les tunnels végétaux recouvert de toison de mousses.
Tapissés de feuilles, ça déboule sur de l'ultra moelleux. Faut parfois baisser la tête pour pas s'enrouler sur un arbuste qui pousse un peu en vrac sur la trace. 

Il y a deux ou trois secteurs de ce type qui s'enchaînent pour se régaler de bon matin. Splendide !! 



Un peu plus tard, le circuit nous fait naviguer de longs km de l'autre côté de l'autoroute vers Francoulès et parcours une large boucle jusqu'à Nadillac. Quelques portions un peu plus roulantes sur cette partie, et encore des descentes séduisantes, avec les côtes qui vont avec bien entendu. Et encore par là c'est pas le plus dur du dénivelé.

Le temps passe, on s'amuse, on avance en groupe, on jardine parfois malgré la trace précise, mais sans les balises, c'est très facile de se laisser emporter par l'élan pour foirer un croisement.
Si la trace est un régal pour les sensations un peu partout, les couleurs ambiantes sont un régal pour les yeux.
Et le décor de cette partie du Lot est toujours sympa. 

Km 26, après une grimpette piste, on descend un bon single du côté de Pech Raynal. Miam !! Comme dirait JPR31. Encore une bonne petite dévalade celle là !
Dans la combe faut se remettre en mouvement vers en haut. Un chemin gentil au début, et puis un sentier récalcitrant pour finir. 
La forme du jour est loin de celle que j'avais début septembre.
C'est coriace à la grimpette un peu partout, même si parfois on a droit à quelques pistes gentilles, quand c'est de la monotrace à enquiller, c'est rude pour les jarrets.


Vers 12h30, c'est l'heure d'un petit casse croute. On est à trente bornes, ça tombe bien, on fait la pause à l'endroit où se trouvait un ravito le jour du raid.
Au soleil, il fait bon pour cette petite halte.

Pour la reprise, on repart dans des montées descentes qui se suivent. Sur cette dernière moitié, on va encore déguster un profil rude en permanence. La trace retourne vers Saint Michel après quelques km et file en descente derrière les courts de tennis.
Très bon ce passage !

Ça remonte à peine ensuite, ou avec peine je sais plus, sur les Causse du Quercy, avant de repiquer dans la combe Mirabel pour une longue portion quasi plate.

Les bosses s'allongent et deviennent plus rude maintenant, même si les parties descendantes sont hyper joyeuses.
Un ou deux petits portages viennent mettre une dose supplémentaire d'effort par ci par là.

On soutien la trace jusqu'à Saint Julien. Petite excursion hors trace sur une bâtisse isolée, on improvise une ouverture sur un petit sentier enfoui. Ça marche nickel et c'est très bon par là, malgré que ce soit un peu bouché par la végétation. Et on retrouve le droit chemin un peu plus loin.


Après une petite descente sensass toute en dévers, on se retrouve sur une piste. A peine plus loin au bord du ruisseau, on fait le point sur ce qu'il reste à faire. Sept km environ et encore quasi 400 m de positif. 
L'heure tourne, on n'est pas trop en avance et surtout y a un match à 17h (Argentine - Australie). Ça va on aura tout bon, entre une première mi-temps à la radio et la seconde avec les images.

On choisit donc l'option retour rapide et plus facile en engageant la première route qui se présente.
C'est pas plus court, mais c'est nettement plus facile.

Retour au village juste avant 15h. 
On a le compte de km avec 57 bornes et environ 1800 m de D+. Un peu plus de 6 h pour faire le tour.

Les vtt sont vites rangés et on peut passer à la dernière séquence pour reprendre des forces. Il fait faim et soif. Ça tombe bien, car la table est bien garnie encore. 

Super plan vtt dans le Lot encore.
Avec l'automne qui nous offre de belles journées pour se balader et permet de se régaler tout le temps.

D'autres journées comme celle là à venir avant l'hiver. On s'en réjouit déjà.


Au plaisir de rouler encore ensemble.
Merci à tous pour cet épisode toujours agréable.


________


PS: Freddy, remets toi vite de ton cabossage des côtelettes, pour revenir faire les promenades lotoises prévues en novembre et décembre.



► Strava -          Replay Saint Micheloise



Départ du village




Christian




Patrick Momoï




Jeff - Christian




Patrick - Didier




Les couples se Forment :-)




Guillaume - Arnaud




Dans les sous bois flamboyants




Freddy sur le  Tangara




Yeti vs Scott




Toujours ensemble




Pause en sortie de bosse









Un peu de roulant




Un final solide et copieux




Vététiste joyeux (pléonasme)




A côté de Cahors - et pas de rouge. Oups !

Causerie :

Taper la causette :-)