1 septembre 2019

Rando'nade - Grenade

Pour une belle reprise du vtt en septembre, il est vivement conseillé chaque année, de ne pas manquer la Rando'nade.

Le club des Pignons en est à la 25ème édition de cette traditionnelle balade vtt, entre Save et Garonne. 

► Strava - Rando'nade - Grenade

On y retrouve la foule des grands jours côté participation.
Entre sept cent et huit cents personnes chaque fois, c'est la fréquentation classique, entre les vététistes et les marcheurs. 
Parmi tout ce monde, une bonne dizaine de Maillons Libres. Les couleurs toujours aussi vives, et l'humeur plus que joyeuse.
On est assuré de s'y régaler, de revoir plein de potes, de se faire quelques runs plus ou moins furieux dans les sous bois, et de profiter d'une ambiance festive tout le long.

Toute la troupe est prête à rouler à 8h. 
Le ciel est un poil gris, mais ça devrait être bon. Et la température extra pour pas surchauffer.
Le choix des parcours est vite fait. On se partage sur les deux grands circuits de 52 et 65 km.


Allez gaz !
Ça a été tranquille sur 1 km environ, ensuite ça roule quand même bon train !! 
On avait dit cool il m'a semblé, où alors j'ai pas bien entendu 😊. Bon enfin, une fois qu'on y est...



Le parcours s'échappe fissa du village, passe en bord de Save un peu plus loin en attrapant déjà quelques bons petits sentiers, et continue dans les secteurs boisés au dessus de l’hippodrome.
Tiens au passage on a eu deux jolis mini toboggans à descendre au tout début, pour sauter dans un champ 25 mètres en contrebas. Ça bouchonnait un peu certes, mais c'était bien sympa pour débuter.

Km 8, toujours sur une bonne allure, il faut passer la Save.
Cherchez pas le pont, y en a pas ! Il va falloir y passer en plein milieu, et avec les sabots.
En vélo c'est pas la peine, donc quitte à se tremper les panards, autant éviter de mouiller le bike. Je passe en portage. De la flotte au-dessus des genoux, du courant un peu fort au plus profond, faut pas trop traîner au milieu.

Bon ça c'est fait !

On ressort dans les champs en poursuivant vers le hameau de Cantegril. On a eu un joli passage boisé et joueur autour d'un lac. Les singles sont impec.
Cap vers Launac pour arriver au premier ravito. 
Km 19, ça fait une heure qu'on mouline sans trop respirer, entre sentiers et petits chemins.
Pause ravito impec. En plus des denrées classiques salées et sucrées, à Grenade y a les fraises Tagada et les bonbons en caoutchouc. 
3 ravitos sur le parcours, c'est très bon pour souffler, calmer un peu les furieux, et refaire le plein de bonne humeur 😊.

Ça repart à bloc dis donc !!
Un peu trop vite même. Sur les sections roulantes vers Galembrun, y a des cassures dans le troupeau de Maillons. 
Passé le village, une descente très rapide, et on s'engouffre dans les bois pour un long moment.
On aura comme d'habitude la meilleure partie de la balade là-dedans. 
Très ludique d’enchaîner les innombrables monotraces en tout genre sur plusieurs km excellents. Petites côtes, descentes, toboggans, c'est super pour s'amuser.
Le balisage est impec avec des tags au sol et beaucoup de rubalises. 

A la sortie des superbes traces, on poursuit vers Le Burgaud pour rejoindre le ravito 2 un peu après le patelin. Km 40, on se met à table.



Rassemblement pour repartir.
Quelques chemins pour dérouler, mais aussi des portions de sentiers encore bien bonnes pour profiter d'un petit bois tout en longueur un peu plus loin. On s'éclate je vous dis !


Un peu avant le village d'Aucamville, on s'oriente vers le final qui revient vers l'ultime arrêt buffet.
Km 54 on débarque ainsi au barnum numéro 3 pour un ravitaillement bien animé.
Les dames sont pétillantes toutes en fuchsia et on ne manque pas de faire une belle photos pour mélanger les couleurs. Superbe ! Merci.


Une dizaine de km pour terminer tranquillement ou pas.
Il nous faut repasser la Save une dernière fois. Cette fois coup de bol, y a un pont ! Il ont pas osé nous remettre à la baille.

La trace tourne sur elle même pour descendre au bord de l'eau et longer la berge par un beau sentier rapide. On file ainsi jusqu'à ce que la rivière plonge dans la Garonne.
Y a plus qu'à bifurquer vers les derniers km pour terminer cette belle promenade. Rapide quand même la promenade ! 
Un petit orage nous attrape sur les trois cents derniers mètres. Tout juste de quoi mouiller les avants bras. On est passé pile poil entre les gouttes !

Au final, 63 km - 700 m de dénivelé. 3h30 de temps total.
On peut rapidement passer à la grillade et au ravitaillement final.
Les animations se poursuivent sur l'arrivée, avec une belle fête qui est fait aux Pitchouns qui ont leur randonnée, accompagnée et encadrée par le club des Pignons. Bravo à eux !


Quant à nous, notre Président avait par hasard dans sa voiture une glacière avec des bières. On a forcément été obligé de l'accompagner pour boire une petite mousse 😊.

Bravo au club des Pignons pour cette vingt cinquième aventure. Toujours très réussit, sur des parcours ludiques, on est certain de s'y régaler, tout simplement.
Merci pour tout et bien entendu, à une prochaine.



A l'aube le soleil semble vouloir se lever.





Le Président (à droite) donne les consignes





Rassemblement du départ





Une chaîne de Maillons





A Grenade en plus c'est, fraises Tagada et bonbons en caoutchouc 😊





Ravito 1 km 19





Arnaud et Jean Luc





Fred et Luc





François - Le Renard des causses





Superbe et long secteur dans le bois de Galembrun





Rouler groupé





A table 2 ème service





Jéjé et Cyril





Sébastien en gravel





Météo grisonnante mais impec





Jean Pierre et Fred





Ravitaillement 3 bien animé





Toujours une originalité chez les Pignons(nes)





Avec de telles couleurs, le mélange était obligatoire 😊





Liaison vers l'arrivée





Sur l'aire d'arrivée





Une petite mousse
Notre Président (toujours à droite 😊) soigne ses troupes





Corinne Nael Didier
Les copains, copines du CPRS





Le podium des Pitchouns


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire