Retrouvailles sur L'Alaric. Bon & Rude !!

11 février 2018

Reprise du vtt après deux mois de sevrage.
Ça fait du bien de reprendre le roulage dans les sentiers et de retrouver les belles sensations du vtt. C'est aussi plutôt rude après une longue coupure !

Au programme, une petite virée sur la Montagne Alaric.
45 km avec environ 1600 m de positif à grimper.

Temps moisi dans le 31, donc faut pousser vers le sud et aller chercher une météo potable au delà de Carcassonne.

Un petit wagon de cinq vaillants sont de l'aventure. Jacques, Jean Luc, Arnaud, Jérôme et moi.
Une chaude ambiance joyeuse dans la bagnole ! Ça déconne sec avec des pics de forme pour certains. Seul le chauffeur reste sérieux comme d'hab 😊

En passant à Capendu, le bistro est ouvert. Halte là, on déjeune.
Peu après on est en place au village de Moux. Un départ classique au pied de la montagne.
Le temps ça peut aller. Un peu gris mais ça devrait être bon pour la journée.





9h ça roule. C'est parti pour une balade en forme de trèfle.
Cheminement classique pour approcher la première bosse sur le GR.
Début difficile sur quelques pentes bien raides et la belle variante par le single enfoui sous la végétation. Terrain sec, c'est impec.
Ensuite la piste nous emmène tranquillement vers le final de la montée avec un vent d'ouest qui envoie de grosses rafales en continu.

Pour commencer l'amusement, on attaque la descente sur Montlaur. Joueuse et rapide au début, elle devient tapageuse sur la dernière partie. Dur pour les bras de tenir le rythme.
En bord de vigne en bas, on reprend tranquillement le moulinage pour regagner le sommet.
De ce côté de la montagne, on est en limite de la perturbation météo. La pluie est pas très loin en visuel, un petit crachin nous accompagne, la brume se faufile sous le plafond, et on profite même d'un petit arc en ciel.



Le chemin piste monte tranquillement, avant de repasser dans un bon sentier de plaine pour finir de revenir au point haut.
Le haut de la descente qu'on a fait tout à l'heure bien sèche, est maintenant bien humide et glissante.
Il fait pas chaud c'est clair, et les sommets se couvrent plus ou moins de brume.
D'habitude par ici, on a une belle vue sur les Pyrénées ou le Canigou. Cette fois que dalle c'est bouché !

Bon pas grave, ça va descendre. cap sur la DH des crêtes.
La caillasse de l'Alaric vous remue jusqu'en bas quasiment avec des passages coriaces.
En bas on fait une pause pour grailler un morceau.

A la reprise faut se coltiner la plus longue bosse du jour, pour remonter une troisième fois au sommet.
C'est pas la grande forme pour ma part. Les arrêts prolongés effacent rapidement le physique, et la reprise ça fait mal.
Là où d'habitude tout se passe sur la selle, aujourd'hui j'ai eu pas mal de poussages à faire et souvent l'impression d'être en mode limace.
Les singles sont rudes à passer. Sur les pistes ça va un peu mieux, mais le vent te fait presque reculer sur les parties découvertes.



Côté paysage, c'est pas fameux ! Sur la plaine des Corbières tout en bas, le soleil est bien présent tandis que pour nous c'est la grisaille qui persiste à mesure qu'on prend du dénivelé.
Un rayon de soleil nous a quand même permis de shooter une photo de groupe tout proche du signal.

Allez hop terminé les bosses, vive la descente !
La dernière régalade du jour c'est un os. Ça s'appelle l'Os du Jambon cette descente. C'est du à la forme géographique certainement quand on la voit sur une carte IGN.
La dernière fois, sur une lubie du Coach, on s'était fait avoir en la prenant d'en bas. Cette fois on attaque dans le bon et unique sens pour la faire.
Elle est très bien sur l'ensemble. Le début se fait sur la caillasse, en tortillant les enfilades entre les petites pinèdes. Bien sympa à dévaler !
Attention à la marche monstrueuse qui arrive très vite. C'est tendu le passage ! Ça doit passer pour certains, mais le loupage est interdit sous peine de se bousiller la plupart des os du corps.

Un peu plus bas sur la promontoire rocheux, profitez de la superbe vue.
Et puis hop ça repart dans des fortes pentes sur une belle monotrace bien lisse. Top ce passage !
Plus bas, c'est en mode rapide pour terminer tout proche de petits étangs et rejoindre la piste.



On remonte un peu avant d'attraper une ultime descente pour finir cette grosse balade. Que du bon !
Le retour au village est rapide.
On retrouve la bagnole, le jambon, les bières, le pâté et un paquet d'autres bonnes choses pour terminer cette belle journée.
Au top les copains, on se régale !

44 bornes pour cette reprise - 1600 m de D+. Une sortie vtt de 5h.
Au retour, il flotte bon train. On s'en fout, on a pas pris une goutte comme prévu.
Tiens on reprend aussi les bonnes habitudes dans la bagnole. Certains causent, d'autres pioncent 😊.

Super la journée ! Bien rude la reprise cela dit. 
Y a du boulot pour retrouver une forme plus confortable.
Mais le vtt c'est si bon ! Merci les potes.
A la prochaine.



Cinq sur l'Alaric 😊





Arnaud Jérôme - Les couples se forment




Météo fraîche, et la pluie pas très loin




Jean Luc




Jacques




Un passage délicat dans la DH des Crêtes




A table !




La plaine des Corbières ensoleillée




Jacques




Le meilleur pour la faim

Causerie :

Taper la causette :-)