Routes Estivales 1 - Ariège

9 juillet 2017

Dès que survient l'été, mise en veille du vtt 😊
Sans pour autant arrêter de pédaler, j’oriente la pratique vers la route en parcourant quelques classiques balades montagnardes, ou quelques belles sorties dans les causses ou les plaines de la région, selon l'envie.

Dimanche 09 juillet, 1 ère étape à la montagne dans l'Ariège.


► Strava - Balade Ariégeoise

On s'échappe vite de Toulouse et de la flotte épaisse qui inonde les chaussées.
1 h 30 plus tard, on met le clignotant de la bagnole à Savignac les Ormeaux, pour se faire un circuit de 100 bornes sur une trilogie de cols entre Ariège et Aude. 

5 personnes sur la grille de départ. Karen, Nico, Patrick, Jacques et moi. 
Le bistrot est ouvert autant commencer par le café croissant.  C'est un peu tôt pour la bière.

Un peu avant 9h, gaz.
Un km pour tourner les jambes, et on entame direct les hostilités par le Port de Pailhères. 20 km quasiment pour passer de 700 m à Ax à 2000 m tout là-haut. Première moitié relativement très cool jusqu'à Lavail et le début de la forêt. 
Ensuite sur une route parfaitement bitumée de frais, ça grimpe sec sur la petite douzaine de derniers km.
Très bien à monter ce col.
On a de la chance avec le temps puisque le soleil est avec nous tout le long de la bosse sur ce versant, pour illuminer les paysages. Mais au sommet les nuages envahissent le ciel et font descendre le plafond juste aux dessus des cimes.



On descend sans tarder jusqu'à Mijanès. Très belle descente sur le versant audois.
On patiente plus bas après la station, au bord de ce beau village pour reformer le groupe. La température est très douce.
Et on retrouve quelques copains de Cahors Espère qui sont en train de faire une promenade montagnarde comme nous. Un peu plus tard Cyril du CVC arrive à son tour avec des collègues, pour boucler une petite balade de 200 bornes et 4000 m. Bravo !! C'est du lourd.

Notre aventure reprend peinard pour finir la descente, et engager la petite vallée de l'Aude.
On passe le hameau d'Usson avant de braquer sur la gauche un peu plus bas. On se remet à monter gentiment vers Fontanes de Sault entre les falaises et les gorges. La petite route serpente jusqu'au col des Aychides.

Village de Aunat un peu plus bas, on s'oriente vers Rodome sur la plaine de Sault. Le soleil a disparu, le ciel est couvert maintenant. La température reste autour des vingt degrés.

Descente rapide dans la vallée de Sault. On se remet à grimper le long des gorges du Rebenty. Les petits bourgs fleuris défilent. Niort de Sault, Merial et plus haut La Fajolle.
Le col du Pradel débute un peu avant le village et la météo est pluvieuse par ici. Dans les nuages on est en plein crachin.
La pente est parfois rude, la bosse dure une dizaine de km.



Col du Pradel on est toujours dans la grisaille. On descend sans perdre de temps.
Route humide, ça glisse pas mal.

Sur le bas on retrouve la route du Pailhères empruntée le matin.
On poursuit vers Ascou et vu le temps sur la zone, on rentre direct vers Ax. Passer le Chioula avec la flotte peut être ça nous intéresse pas, donc on supprime les 15 derniers km.
Nico et Karen eux y sont allés pendant qu'on se désaltérait. Le temps était correct quand ils sont passés au Chioula et au Marmarre, avant de redescendre sur l'arrivée.

On aura fait 85 km et 2600 m de positif. 5h et quelques en mode tranquille.

Pour le final on manque pas le petit ravito classique. Et comme on a le bar juste à côté on manque de rien.

Voilà pour cette petite promenade ariégeoise. 
Toujours bien sympa ces cols. Dommage le temps qui n'a pas été parfait, mais ça nous donne quand même une bonne journée.

Merci les copains pour cette sortie. A un de ces quatre pour une autre balade estivale.







Bien commencer la journée





En route pour le Pailhères




En haut du col, côté Mijanes




Mijanes




Nico




Jacques - Karen




Patrick




Niort de Sault




La faim justifie les moyens




Deux roues dans les cailloux



Causerie :

Taper la causette :-)