Test Vert Luisant

29 octobre 2006

Samedi soir, dernière sortie du calendrier... mais pas de l'année rassurez-vous. 
Le Vert Luisant à Lasserre, une grande nocturne de fin de saison réunissant toujours autant de monde pour passer une soirée plus qu'agréable.

Cette année en plus on participe à l'organisation pour tout ce qui est la partie vtt. 
Un peu moins de vingt cinq kilomètres dans la profondeur des bois avec des passages
sûrement inédits pour beaucoup. On pense qu'on connaît tout à Bouconne mais non on trouve toujours des morceaux à découvrir surtout que la nuit les repères ne sont plus pareils.

Pour vérifier le circuit et pour vous permettre de rentrer avant que la soupe au fromage soit froide, on a testé tout ça en condition réelle samedi dernier. Une bien belle soirée vous vous en doutez. 
Y avait huit Maillons insomniaques pour trouver la piste du road-book. 
Un joli clair de lune pour nous accompagner sur un terrain étonnement sec vu la date. On se rend compte que quel que soit l'heure du jour ou de la nuit, on se régale toujours autant en vtt.
On a pris le temps de bien vérifier les notes, donc si vous suivez le papier tout devrait bien se passer. Un conseil à tous, pour agrémenter la ballade faites quelques haltes pour admirer le ciel. Tous feux éteints, on apprécie l'instant. A l'occasion, une petite histoire imagée et pleine de poésie sera la bienvenue. 
Didier pour le coup nous a fait montre d'une belle narration à propos d'un anniversaire. J'ai oublié le nom des personnes concernées mais tout le monde était à deux doigts du fou rire. On vous racontera vous comprendrez mieux. 

Allez on enchaîne (et pas sur les glands svp), pour terminer la promenade un peu après minuit et se retrouver dans la chaleur d'une petite salle où encore une fois on en a vu de toutes les couleurs.
JLuc avant d'enfiler le cuissard s'était mis le tablier et la toque pour emplir sa cocotte qui sentait bien bon.
A l'intérieur le tourin gascon, le vrai, mitonné aux petits oignons. 
Que faire en pareil cas? On lui a fait sa fête dans les règles, il a pas souffert. 
Vous auriez du venir. Encore que…on vous en veut pas, il aurait fallu du coup qu'on réduise les parts! 
Bon si on le pousse un peu notre Trésorier (pas dans les côtes), il nous en fera d'autre sûrement.
La suite du lunch bien garnie encore de saveurs en tout genre. 
La fin de l'épisode identique à chaque fois, y reste rien sur la table mais de superbes souvenirs dans la tête.

Causerie :

Taper la causette :-)