Caunes Minervois

14 mai 2017

Vtt dans l'Aude aujourd'hui. Pour changer 😊
On y va souvent l'hiver pour se préparer, et ensuite durant l'année sur des randos ou raids organisés.

Ce dimanche, pas grand chose à faire à proximité en vtt. La météo n'étant pas très heureuse en plus, on file vite fait au sud de la Montagne Noire pour un plan vtt audois vite mis en place avant le weekend.

Caunes Minervois le temps est bon.
Huit personnes au pointage départ
Christophe, Jeff, J Luc, Patrick, JeanMi, Alain, Jean Steph et moi.


► Strava - Caunes Minervois


Parking idéal dans le bourg pour centrer le départ arrivée. 
Quelques viennoiseries géantes pour le petit déj, une trace gps de 58 km avec environ 1700 m de D+. Je dis environ, car y a toujours un peu d'inflation à la fin, sur les parcours de JeanMi 😊

On visite quelques ruelles du village pour débuter la balade. Très sympa les rues pavés et les maisons qui s'éveillent de bon matin.
On quitte le bled par la route qui s'élève tranquillement le long des sculptures de marbre rouge. De nombreuses carrières sont présentes dans cette région.
Une première bouclette de quelques km nous amène vers le Roc de Moussu. Très bon sentier dans les chênes. une belle petite descente, et ensuite un single qui te met très vite en zone rouge. 
Une belle suée pour le passer, et un petit peu de portage sur un passage très raide.



Dès qu'on a passé le plus dur, on respire normalement sur la petite crête joueuse.
Descente très rapide et piégeuse sur de la caillasse ultra mobile. 
La suite est au top en ondulant dans les singles.
Le terrain est du genre technique globalement. Beaucoup de cailloux ou de pavés ancrés au sol, sur lesquels il faut négocier au mieux les trajectoires et la vitesse.

Arrivé sur une partie plus calme au début d'un chemin, y a eu des frictions avec la roche pour Jeff dans une chute. Bilan, une grosse entaille sous le genoux. 
Vu l'ouverture de la plaie, il faut certainement faire des points.
Cette petite boucle du parcours nous a fait revenir proche des voitures, donc direction les urgences de Carcassone pour Jeff et Christophe.
Un peu plus tard dans la journée, on aura des news. Six points de suture quand même.

On poursuit la promenade gaillarde dans les sentiers, en faisant le grand tour de la Carrière du Roy. Une petite descente en prime avant d’accéder à la carrière.
Le chemin poursuit sa course et descend sur le petit hameau de Notre Dame du Cros.



Un petit sentier sur la hauteur serpente pour attraper la piste accidentée qui grimpe sur une vieille carrière. Toujours rude celle là. 
On monte encore au delà jusqu'au premier single qui marque plus ou moins le début de la grande zone de la Planète.
Des sentiers très techniques en montant ou en descendant, qui demande un pilotage précis entre la rocaille, et en même temps il faut y mettre de gros efforts pour s'en sortir.
Les vtt tout suspendus sont clairement un atout par ici.

Chaque sentier est difficile, très bon quand on aime le genre, et surtout très consommateur d'énergie. 

A mesure de la progression, le groupe diminue. 
Alain et Jean Steph laisse de côté une boucle de presque 20 km, pour faire directement le final du parcours sur les sentiers de Trausse.
On continue à quatre.
La montée de la Planète, c'est un champ de mines de pavasses à franchir. C'est le plus gros passage sur une trace chaotique et longue, où on s'épuise pas mal.

On sort de cette séance musclée sur un sentier rapide. Un peu de calme sur le plateau dominant les villages de la plaine.
La scoumoune s'acharne aujourd'hui faut croire ! 
Sur une partie rapide, Jean Luc s'envoie en l'air peu après et sectionne sa patte de dérailleur. Pas de bobo, mais plus de vélo !
Bon ça c'est fait !! 
Retour à la case départ en roue libre.



Alors nous voilà réduit à trois personnes maintenant. On s'est même demandé quel serait le prochain sur la liste, et si on allait pouvoir finir tous ensemble. 

La trace continue dans les sentiers avant de plonger sur le Domaine de Ventajou.
1 km plus loin, faut remonter. 
Attention ça va piquer aux jambes. Grosse bosse infernale. Ça passe quasi tout sur la selle, sauf une dizaine de mètres, mais faites le plein de vitamines en bas ! C'est du lourd la balade.

Le temps du jour est orageux dans le coin. Atmosphère tendance lourde, quelques nuages noirs, pas beaucoup d'air pour rafraîchir.
On passe le cap de cette vacherie et ça va mieux de suite.
Sentier superbe à venir un peu plus loin. On va le faire deux fois en plus.

Km 37, on s'escape faire une boucle vers Argentières.
Une belle trace toujours technique au début, et puis ça va plonger. Deux ou trois épingles ça va encore mais ensuite, pouah la descente ! Horrible !
Déjà la caillasse hostile te fait clairement comprendre que t'es pas le bienvenu, même si ça encore on sait faire avec, mais le pire c'est la végétation qui se referme sur la trace. 
On se fait laminer par les buissons et pour contrôler tout ça, ça devient vite un chantier à oublier.



Heureux d'être en bas !
On est encore trois, tout va bien. Les comptes sont simples en même temps.
Traversée du ruisseau sur la petite passerelle en ciment et remontée vers le village. Rude rude encore le single en sous bois.

Argentières c'est paumé quand même ! Pas de route d'accès à part la piste. Pas de troquet non plus je pense. 
Le circuit continue sur de la piste. Ça fait du bien d'ailleurs de pouvoir remonter cool sur quatre ou cinq km bien lisses.
On passe pas loin des Cascades des Fontanelles avant de revenir vers les zones de la Planète.

Vers 12h30 un peu après la mi parcours, les nuages noirs se font plus proches au dessus des têtes. Plutôt que de stopper pour le casse croûte, on continue pour s'en éloigner autant que possible.

Redescente des sentiers turbulents. 
Quelques gros km techniques encore, mais en profil descendant ça va nettement mieux.

On a passé le plus physique du parcours. A partir de là, ça va être bien plus ludique et excellent partout.  
Lieu dit la Matte, les cerises sont presque mures. Deux ou trois dégustations, et on file.
Liaison rapide vers les ruines de la Tour Blot et allons y pour s'amuser dans la superbe descente au dessus d'une petite gorge magnifique. Excellent !



Arrivé un peu plus bas, 13 h c'est l'heure de la pause. 
La suite est encore meilleure dans le super sentier des Moutches. Surement le meilleur de la balade. Un chapelet de torsades ininterrompu en sous bois moelleux, c'est bonnard partout.

Un bout de piste en bas remonte vers le lieu dit Brama.
On se remet très vite dans les sentiers rocailleux sur les falaises du côté de Jappeloup. Que du bon !
La zigzague est intense dans les merveilleux sentiers de Trausse Minervois. Ça n'en finit jamais de tourner et on se régale sans modération.

C'est dimanche, on a loupé la messe ce matin, alors on passe à la Chapelle Saint Roch. 
Je ne sais pas si l'eau est bénite, mais en tous cas, c'est bon de refaire le plein de flotte à la fontaine dans le parc.

Il nous reste dix sept km de sentiers. Tous aussi bon les uns que les autres. Il faut pas regarder à la dépense par contre, C'est hyper physique !
Sans cesse on a besoin d'alimenter copieusement le mouvement, pour passer les nombreux talus répétitifs qui dessinent le relief de ces plaines. On peut heureusement souffler avec autant de petits passages descendants.
C'est en tous cas une vraie mine d'or ces long km de monotraces hyper ludiques. Et en plus les assos ou clubs locaux entretiennent parfaitement ces sentiers.



Sur la fin, on repasse à Notre Dame du Cros pour clore cette grande boucle entamée le matin.
Il nous reste trois petits km de route pour retrouver le village départ.
Le temps a été parfait bien que très orageux. Et juste en arrivant, une belle averse s'invite pour une quinzaine de minutes. On s'en fout on est sous le figuier en attendant que ça passe.

Le Garmin affiche 60 km et 2100 m de D+. 20% de plus que prévu 😊 
6h30 au total avec une heure de pause environ.

Les vélos sont sanglés, on est changé, y a plus qu'à se mettre à table.
Un ravito classique de fin de balade avec les produits solides et liquides appropriés. 
Dommage il manque la moitié du groupe.

Une belle journée de vtt. Un gros parcours coriace, physique, tendance très technique sur 30 km, et ensuite très joueur sur la deuxième partie. 
Une bonne condition est nécessaire pour bien en profiter. Sinon il faut shunter la boucle haute de la Planète, pour en faire un très bon 40 km au lieu de soixante.

Bonne remise en forme de Jeff. Dans quelques temps on refera un passage pour reprendre l'aventure en cours.
L'Aude c'est toujours très bien pour le vtt.
A++



Grosse balade





Gros dénivelé




Mise en route




Montée cool au début




Vue sur les PO




Entame des sentiers




Christophe




Jeff




Jean Steph




Alain




JeanMi




Jean Luc





Patrick




Derrière le cailloux je voyais rien 😄




Une des nombreuses capitelles du parcours




Le groupe a fondu (plus que trois sur huit)




La vieille Tour Blot




JeanMi 25 cl c'est pas assez ! 
75 c'est mieux.


Causerie :

  1. Oui c'est pas faut !!
    Bon je sais pas s'il est perdu ou si JeanMi l'a retrouvé.
    J'ai récupéré le mien dans le sac de Momoye, et Jean Luc a retrouvé sa ceinture cardio.
    C'était un peu le souk cette belle aventure.
    Assez inhabituel :-)
    Et on peut même plus accuser Hollande maintenant :D

    RépondreSupprimer